Tribune libre de Patrice Selly

Prix du pétrole : une mauvaise nouvelle pour l’inflation et le pouvoir d’achat des Réunionnais

  • Publié le 4 avril 2023 à 09:21
  • Actualisé le 4 avril 2023 à 09:25

Après l’annonce surprise par plusieurs grands pays exportateurs d’une réduction dès mai de leur production, le prix du pétrole s’envole : « Au-delà du prix du carburant, c'est toute l'économie mondiale et européenne qui en subiront les conséquences. Les évolutions du cours du pétrole ont, de façon directe ou indirecte, des répercussions plus ou moins importantes sur les prix de tout ce que nous achetons et donc sur notre budget. Cela nous démontre à quel point le sujet du prix du pétrole peut être sensible ». (Photo Patrice Selly photo Sly imazpress)

En effet, huit des 23 membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs partenaires, sont concernés, avec, au premier rang, l’Arabie saoudite : « La hausse du prix du pétrole grève le pouvoir d'achat des ménages qui sont contraints de moins consommer. Face  à l’inflation, les Réunionnais ont déjà de plus en plus recours aux colis alimentaires, car les fins de mois sont toujours plus difficiles. Le porte-monnaie des Réunionnais se trouvera donc directement impacté ».

Les événements politiques, économiques ou industriels qui se produisent dans ces pays ont ainsi une influence sur notre économie : « Dans un tel contexte, il est impératif d’accélérer notre sortie des énergies fossiles et de soutenir le pouvoir d’achat des ménages les plus fragiles ».

Une attention toute particulière devrait également être faite à l’égard des territoires ultramarins à travers la mise en place d’une série de mesures pour lutter contre la vie chère, qui reste encore à ce jour un problème structurel : « en luttant par exemple contre les monopoles afin de favoriser la concurrence et la baisse des prix ; en aidant davantage l’économie locale la création d’une zone franche économique me semble nécessaire afin de favoriser fiscalement les porteurs de projets en échange de création d’emplois, et enfin en développant davantage  les solutions alternatives au tout automobile ». 
 

Patrice Selly 

Président du Parti Banian

guest
2 Commentaires
Anne SEVERIN
Anne SEVERIN
1 mois

Toute à fait d'accord avec vous. M'étonnerait pas que ce monsieur se présente aux sénatoriales en septembre prochain avec la bénédiction de LREM-RENAISSANCE? Ses nombreuses présentes médiatiques font passer à un type en campagne

Missouk
Missouk
1 mois

Dixit celui qui était l'un des plus grands soutiens de MACRON pendant sa campagne... Il cherche à se faire pardonner en publiant une tribune libre libre toutes les semaines ?