Économie - Premier semestre 2013

Le comité opérationnel départemental anti-fraude fait son bilan

  • Publié le 29 juin 2013 à 16:30

Le CODAF (comité opérationnel départemental anti-fraude) a présenté son bilan du premier semestre 2013 ce vendredi 28 juin. Sur cette période, 159 entreprises ont été contrôlées et 14 procédures potentielles de travail illégal ont été engagées. À noter que les opérations de contrôles concernent aussi bien le travail illégal que le contrôle des transporteurs sanitaires, les fraudes des professionnels de la santé, la fraude à la résidence (minimum vieillesse, RSA...), le trafic de médicaments et les fraudes à l'identité

Ainsi, au cours du premier semestre de l’année 2013, plusieurs opérations ont été menées dans les agences immobilières, les cafés-hôtels-restaurants, les commerces d’achats d’or, les centres de contrôle technique et dans le secteur du BTP. Au total, 159 entreprises ont été contrôlées.

Suite à ces opérations, 14 procédures potentielles de travail illégal ont été engagées. A la Caisse d'allocations familiales, 138 cas de fraude ont été recensés pour un montant du préjudice de plus de 815 000 euros, 35 plaintes ont été déposés et 45 avertissements lancés.

À Pôle Emploi, 206 signalements et 162 affaires de fraude ont été enregistrés, 2 jugements et 5 plaintes sont en cours. Le préjudice total est chiffré à 390 496 euros.

Par ailleurs, le montant des redressements opérés par les services de recouvrement de la caisse générale de sécurité sociale progresse représente un montant de 1,02 millions d’euros en 2012.

À noter que le parquet de Saint-Denis a enregistré 42 nouvelles affaires de janvier à mai 2013 et celui de Saint-Pierre, 60 en 2012.

Le CODAF est mis en place depuis mai 2010 à La Réunion. Service de lutte contre la fraude, il coordonne les actions de la police, des douanes, des services fiscaux, et de l'administration du travail et de la Sécurité sociale.

 

 

 

guest
2 Commentaires
BILL
BILL
10 ans

Y a t-il une adresse, un bureau où on peut dénoncer des fraudes (RSA , blanchissement d'argent pour minorer le chiffre d 'affaire annuel afin de béneficier des avantages sociaux) ?

Un contribuable
Un contribuable
10 ans

Bravo. Il faut condamner les fraudeurs à rembourser mais aussi les dissuader de frauder à l'avenir par une forte amende.
La recherche des fraudeur est un emploi d'avenir car chacun autour de soit voit des mères touchant l'allocation "mère isolées" avec 5 enfants du même père qui a son adresse chez ses parents mais qui vit en réalité avec Madame. Je ne parle pas des personnes touchant le R.S.A qui travaille clandestinement pour des employeurs véreux. Au lieu de créer des emplois dans l'éducation nationale qui noe sont pas les plus malheureux, nos gouver