Dans l'archipel touristique

Un volcan entre en éruption sur une île inhabitée des Galapagos

  • Publié le 4 mars 2024 à 00:12
  • Actualisé le 4 mars 2024 à 05:11

Le volcan La Cumbre, situé sur l'île inhabitée de Fernandina, dans l'archipel touristique équatorien des Galapagos, est entré en éruption, a annoncé dimanche l'Institut national de géophysique.

Dans la nuit de samedi à dimanche, "une anomalie thermique et une émission de gaz indiquant le début d'un processus éruptif" ont été enregistrées à La Cumbre, qui culmine à 1.463 mètres, a indiqué l'institut.

Un nuage de gaz, ne contenant pas beaucoup de cendres, a été déplacé par le vent sans affecter les populations d'autres îles, comme celle d'Isabela, a-t-il ajouté.

L'institut a précisé que les vidéos partagées sur les réseaux sociaux confirmaient l'éruption depuis une fissure circonférentielle sur le flanc sud du volcan.

La Cumbre est entrée en éruption quatre fois au total en près de huit ans. La dernière éruption a eu lieu en janvier 2020 et avait duré environ neuf heures.

"Il n'est pas possible de prédire avec précision la durée de l'éruption, ni si elle atteindra le bord de mer, mais selon les données de déformation du volcan accumulées depuis la dernière période éruptive, il est probable que l'actuelle soit plus importante que celles observées en 2017, 2018 et 2020", a indiqué l'institut.

Il a recommandé aux touristes de rester à l'écart si des coulées de lave pénétraient dans la mer, car de petites explosions et la libération de gaz toxiques peuvent se produire. Fernandina dispose d'un point d'accueil pour les randonneurs.

Avec entre 28 et 30 éruptions enregistrées depuis 1800, La Cumbre a le taux de récurrence d'éruptions le plus élevé de l'archipel touristique équatorien.

D'une superficie de 638 km2, Fernandina, située à l'extrémité ouest des Galapagos, abrite une espèce endémique d'iguane terrestre jaune (Conolophus subcristatus), dont la population s'est développée malgré la menace des éruptions volcaniques.

"Le ciel de l'ouest des #Galapagos s'est réveillé rouge!", a écrit l'aéroport local sur le réseau social X, dans un post accompagné de photos montrant des rivières de lave incandescentes s'écoulant sur les pentes du volcan.

Les Galapagos sont classées par l'Unesco au patrimoine mondial de l'humanité pour leur faune et leur flore uniques. Nommées d'après les tortues géantes qui y vivent, elles sont situées à 1.000 km de la côte équatorienne.

AFP

guest
0 Commentaires