Dans la nuit de vendredi à samedi

Un homme qui "menaçait" des policiers avec une "lame de boucher" tué à Paris

  • Publié le 17 février 2024 à 02:58
  • Actualisé le 17 février 2024 à 19:22

Un homme qui "menaçait d'une lame de boucher" des policiers a été tué à Paris dans la nuit de vendredi à samedi par les forces de l'ordre qui ont fait feu après avoir utilisé leur pistolet à impulsion électrique, a indiqué le parquet, confirmant une information du Parisien (photo rb/www.imazpress.com)

L'homme décédé a été identifié comme étant né en janvier 1984 au Soudan et inconnu de la justice, selon la même source.

Le parquet a ouvert deux enquêtes: l'une pour tentative d'homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique, confiée au 2e district de police judiciaire, et l'autre pour violences volontaires par policiers ayant entraîné la mort sans intention de la donner, confiée à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN).

Peu avant 3h00 du matin, "les services de police ont été requis pour un individu menaçant, vêtu d'une djellaba et muni d'une lame de boucher, se trouvant à la station de tramway Butte du chapeau rouge au 13 boulevard d'Indochine dans le 19e arrondissement de Paris", relate le parquet, qui s'est rendu sur place.

"A leur arrivée, l'homme tenait une lame de boucher dans une main et un cahier portant des inscriptions en arabe de l'autre", toujours selon le parquet.

Il n'a "pas obtempéré à leurs injonctions de lâcher son arme, et en dépit d'usages répétés du pistolet à impulsion électrique par les policiers, il s'est précipité vers eux, tenant toujours la lame de boucher", a poursuivi la même source.

"Selon les premiers éléments, quatre policiers ont fait usage de leur arme à une vingtaine de reprises", ajoute le parquet.

Aucun policier n'a été blessé. Les quatre "ayant fait usage de leur arme, choqués", ont été transportés à l'hôpital, indique la même source.

guest
1 Commentaires
HULK
HULK
3 mois

Les policiers ont été choqués pour avoir utilisé leurs armes. Une plaisanterie j'espère? Ils avaient besoin de repos. Il faut quand même les entraîner un peu plus aux situations difficiles.