Championnat de France

Lutte féminine : la Réunionnaise Tania Maanfou sacrée championne de France

  • Publié le 2 avril 2024 à 16:00
  • Actualisé le 2 avril 2024 à 16:17

L’équipe de La Réunion de lutte féminine rentre de ce championnat de France avec un titre et quatre médailles. "Après une année 2023 plutôt décevante, les lutteuses locales reviennent sur le devant de la scène nationale" écrit le comité régional de lutte dans le communiqué que nous publions ci-dessous. A noter que la Saint-Joséphoise de 17 ans , Tania Maanfou, remporte sa première médaille d’or nationale (Photo comité régional de lutte)

Du 30 au 31 mars les meilleures lutteuses de l’île entraient dans l’arène à l’occasion du championnat national féminin de Guilherand Granges, en Ardèche.

Pendant deux jours, les 171 participantes du plus important regroupement national de l’année se sont affrontées, objectif : glaner le titre tant espéré de championne de France.

Cette année nos jeunes guerrières se sont illustrées dans plus d’une catégorie, des U-15 aux U-20 elles ont offert 5 belles médailles à La Réunion. Parmi ces respectables prestations, la plus mémorable reste le titre de championne obtenu par Tania Maanfou, la Saint-Joséphoise de 17 ans remporte sa première médaille d’or nationale.

Quatre autres médailles viennent enrichir le butin de nos athlètes : Laurette Foubert (LCSJ), métropolitaine pensionnaire de la structure de formation vers le haut niveau de Saint-Joseph, repart avec l’argent en - 57 kg (U-17). Kassie Fontaine (LCSJ, U-15, - 46 kg), Chloée Gerville (LTTDR, U-15, -66 kg) et Jenelly Raphael (LCSJ, U-20, - 65 kg)) obtiennent toutes les trois le bronze. Grande première pour Kassie Fontaine qui a été surclassée dans la catégorie des U-15 à l’âge de douze ans seulement.

Grâce à ces brillantes performances le Lutte Club de Saint-Joseph (LCSJ) se hisse sur la deuxième marche du podium au classement des clubs dans la catégorie U-20, il devient ainsi le 5 ème meilleur club de France au classement général féminin. Six ans après son sacre national chez les féminines, le club de Saint-Joseph se rapproche de nouveau du haut du panier français. Elles ont mis la barre haut.

Les 27 et 28 avril prochain la ville de Saint-Orens-de-Gameville accueillera le championnat de France (U-15/U-17/U-20) de lutte libre, donc masculine. Les garçons seront-ils la hauteur des filles ?

guest
1 Commentaires
Missouk
Missouk
1 semaine

Bravo à nos lutteurs et au club de Lutte de Saint-Joseph !