Tribune libre de Giovanni Payet

"Il nous est insupportables d’être vus comme des citoyens et citoyennes incapables de planifier une réforme concrète de l’octroi de mer "

  • Publié le 10 mars 2024 à 20:36
  • Actualisé le 10 mars 2024 à 20:39

Depuis des années, tous responsables élus de tout bord, pleurent devant ministres et présidents de La République sur leur volonté de réformer l’octroi de mer. Mais lorsqu’il s’agit d’entamer la transformation de cette taxe, les kitsamèr lé pu la ! Nous nous rappelons de 2018 ! Nous nous rappelons … (photo : La voix citoyenne)

A présent, nous sommes fatigués de vivre dans le souvenir. Il nous est insupportables d’être vus comme des citoyens et citoyennes incapables de planifier une réforme concrète de l’octroi de mer. Il n’est plus acceptable que les Réunionnais et Réunionnaises sombrent dans la honte et la peur car ils n’arrivent plus à offrir à leurs proches et à eux-même une vie digne !

L’octroi de mer est une taxe incompréhensible… incompréhensible pour ceux et celles qui la paient, c’est-à-dire tous les citoyens sans exception (oui même les plus pauvres y contribuent), les agriculteurs, les artisans, les chefs d’entreprises ainsi que les collectivités lors de la commande publique.

L’octroi de mer est un impôt né aux temps des colonies ! Laissons derrière nous, cet héritage qui bride notre énergie, notre savoir-faire, notre intelligence collective. L’octroi de mer est calculé dans une totale opacité. Le Réunionnais et la Réunionnaise subissent les variations constantes et se retrouvent démunies devant les produits de premières nécessités.

L’octroi de mer est une ressource fiscale pour les communes et le conseil régional. Mais à quel moment, les élus questionneront-ils l’octroi de mer au regard de la sobriété des collectivités en matière de dépenses de fonctionnement, du changement climatique et de ses conséquences sur l’économie, l’emploi et le social.

Quand ?

La voix citoyenne – La Réunion réclame une rénovation fiscale complète pour La Réunion, qui prend en compte les défis environnementaux, économiques et démographiques de notre île. Cette rénovation sera planifiée sur 10 ans. Elle sera expliquée et elle se fera à tous les étages de la société réunionnaise.

Cette rénovation fiscale devra notamment faire reculer les inégalités sociales et les injustices dans nos quartiers. Nous souhaitons surtout que cette rénovation fiscale permettra de chasser les profiteurs du système fiscal qui pillent le porte-monnaie des Réunionnais depuis tant d’années.

Il faudra dire la vérité et faire preuve de courage. Nous sommes prêts à le faire ! Pour 2026, notre choix est clair, défendu et assumé : Vivre bien et vivre mieux à La Réunion aujourd’hui et demain !

Giovanni Payet,

président de La voix citoyenne – La Réunion

guest
1 Commentaires
ÉRELDÉ
ÉRELDÉ
4 mois

Vous avez raison Monsieur Giovanni Payet. Mais je doute que vous soyez entendu... Hélas!