Coopération

Commission de l’océan Indien : un forum régional sur la migration et la sécurité maritime

  • Publié le 13 juillet 2023 à 17:34
  • Actualisé le 13 juillet 2023 à 17:35

Du 3 au 5 juillet 2023, la Commission de l’océan Indien (COI) et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) organisaient un forum régional sur la migration et la sécurité maritime. Plusieurs représentants d'États, des experts et des acteurs clés de la région océan Indien étaient présents pour renforcer leur coopération. Nous publions le communiqué de la COI ci-dessous.

Du 3 au 5 juillet, Seychelles – La Commission de l’océan Indien (COI) et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) ont organisé un Forum régional sur la migration et la sécurité maritime dans l’océan Indien occidental.

Ce forum s’est tenu avec succès, en présence des représentants de plusieurs Etats, des experts et d’acteurs clés de la région.

Objectif : renforcer la coopération et faire valoir l’intelligence collective pour trouver des solutions aux défis complexes liés à la migration et à la sécurité maritime en mettant l’accent sur les questions telles que les violences en mer, le trafic d'êtres humains, les flux migratoires irréguliers et illégaux et les autres atteintes aux droits humains...

Un mécanisme solide de "migration et de sécurité maritime" joue un rôle essentiel dans la résolution des grands problèmes mondiaux.

Face à l'augmentation des flux migratoires et des activités maritimes, il est essentiel de mettre en place un cadre efficace qui garantisse la sécurité, la protection et le bien-être des migrants et qui protège les frontières maritimes. Un tel mécanisme favorise la coopération entre les nations, contribuant à faciliter une gestion efficace des migrations, prévenir la traite des êtres humains et le trafic de migrants, lutter contre la criminalité transnationale et promouvoir la sûreté et la sécurité maritimes. En reconnaissant l'importance d'un système solide de migration et de sécurité maritime, les nations peuvent travailler collectivement à la création d'un monde plus sûr et plus ordonné, tant pour les migrants que pour les acteurs maritimes.

Ce forum régional a été un moment propice pour le dialogue et le partage d’expériences sur la gouvernance de la migration et pour la promotion d’une approche coordonnée face aux enjeux croissants dans l’océan Indien. "Nos Etats ont adopté le pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières et ont exprimé leur engagement à assurer une meilleure gouvernance de la migration à tous les niveaux" a souligné M. Raj Mohabeer, Chargé de mission du département « Economie, connectivité, sécurité maritime et intérêts insulaires » de la Commission de l’océan Indien. Pour rappel, les Nations Unies estiment que plus de 281 millions de personnes1 dans le monde vivent en dehors de leur pays d’origine.

Lors de ce forum, les participants ont alors examiné les défis liés à la migration dans le domaine maritime, tout en mettant l’accent sur le besoin fondamental d’assurer la sécurité maritime dans la région dans le cadre de l’Architecture de Sécurité Maritime du programme MASE de la COI. Il devient nécessaire d’adopter une approche holistique, intégrant les dimensions économiques, sociales et environnementales, pour assurer une gestion efficace et durable de la migration et de la sécurité maritime dans la région de l’océan Indien occidental. En effet, comme l’a rappelé M. Ashraf El Noor, Directeur régional de l’OIM - Afrique du Sud, la sécurité maritime et humaine sont liées : "En reconnaissant ce lien entre la migration, la mobilité humaine et le développement durable, cela fourni clairement une base pour des approches efficaces et pour renforcer la collaboration entre les États et les différents partenaires qui contribuent activement à la bonne gouvernance de la migration"

Plusieurs recommandations ont été formulées lors du forum régional sur la migration et la sécurité maritime. En particulier, les participants ont appelé collectivement à :

- La mise en place d'une structure appropriée (au niveau régional et national) pour développer un plan d'action quinquennal tout en considérant les 7 recommandations faites lors de l'atelier de juillet 2022 et les propositions faites lors du forum de juillet 2023. Le plan d'action servira d'outil pour mobiliser les ressources et guider les organisations régionales et les États membres dans sa mise en œuvre et son contrôle.

- L'opérationnalisation effective des centres nationaux et une meilleure coordination avec les deux centres régionaux (RMIFC et RCOC) avec le soutien de l'OIM et de la COI.

- Le renforcement des capacités des parties prenantes régionales et nationales à lutter contre la traite des êtres humains, le trafic de migrants, les migrations irrégulières et les pertes de vies humaines en mer.

- L’intégration de l'architecture de sécurité maritime MASE dans les stratégies des bureaux nationaux de l'OIM pour une meilleure coordination.

Migrations et sécurité maritime dans l’océan Indien

Les interventions des experts ont rappelé les nombreux défis liés à la migration dans le contexte maritime dans notre région. Ces défis tels que la migration irrégulière et illégale, la traite des personnes, le trafic de migrants, les pertes de vies en mer etc. sont en grande partie liés à des crimes transnationaux organisés comme la pêche illicite, non déclarée et non réglementée ou encore les trafics en tous genre, ce qui pose la question de la capacité et des obligations de toutes les parties prenantes concernées : Etats, centres nationaux et régionaux, organisations internationales...

Plusieurs problématiques et défis spécifiques à la migration dans le domaine maritime dans l'océan Indien occidental ont été discutés lors du forum régional, y compris la migration irrégulière, la traite des personnes (TIP), le trafic de migrants (SOM) et les pertes de vies en mer (LLS), tout en prenant en compte les capacités nationales et régionales existantes ainsi que les dispositions et cadres juridiques internationaux. Ces questions ont été examinées conformément aux 7 recommandations formulées lors de l'atelier régional de bilan qui s'est tenu en juillet 2022 à Ebène (Maurice).

Dans ce contexte, la coopération régionale joue un rôle primordial car elle permet la gestion et la diffusion des informations, le renforcement des capacités techniques et des moyens opérationnels mais aussi l’amélioration du cadre juridique au niveau national et régional.

Vers une meilleure cohérence dans la gouvernance des migrations dans les Etats membres de la COI et au-delà

Les actions conjointes de la COI et de l’OIM contribuent à l’opérationnalisation de l’architecture de sécurité maritime, permettant ainsi le renforcement des mécanismes de coordination régionales et internationales pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. Les résultats et les recommandations de ce forum serviront de bases solides pour guider les actions futures visant à renforcer la coopération régionale et à relever les défis multidimensionnels de la sécurité maritime dans l’océan Indien de manière coordonnée.

Cette collaboration entre l'OIM et la COI s'inscrit dans le cadre du projet de gestion des migrations en Afrique australe (SAMM), financé par l'Union européenne.

guest
0 Commentaires