Un accident survenu en août 2022

Crash d'ULM à Saint-Paul : une perte de contrôle à l’origine du drame

  • Publié le 2 juin 2024 à 13:57
  • Actualisé le 3 juin 2024 à 04:08

Le 6 août 2022, un ULM (ultra léger motorisé) s'est écrasé en bout de piste à Cambaie (Saint-Paul). Un pilote instructeur de 71 ans a été tué et un jeune pilote de 18 ans a été grièvement blessé. Selon les informations du Journal de l'Île de ce dimanche 2 juin 2024, évoquant un rapport du Bureau enquête accident (BEA), l'accident serait dû à une mauvaise manœuvre (Photo : www.imazpress.com)

Deux ans après l'accident, le Bureau enquête accident (BEA) a rendu son rapport d’enquête sécurité.

Au vu des éléments du dossier, des témoignages et de l’analyse de l’appareil, le BEA conclut à une perte de contrôle, possiblement aggravée par "la fixation incomplète du siège de l’instructeur", indique le JIR.

Le BEA envisage que "la composante de vent arrière a pu inciter le pilote à resserrer les virages."

L’enquête n’a "pas permis d’expliquer les raisons qui ont conduit l’instructeur à ne pas interrompre l’exercice plus tôt." Ce qui amène le BEA à suggérer que "l’absence de verrouillage du dossier de son siège a pu empêcher l’instructeur de reprendre efficacement les commandes ou ait interféré avec les actions du pilote."

Le rapport souligne que le port partiel du harnais de sécurité de l’instructeur, ainsi que la fixation incomplète du siège, ont pu aggraver les conséquences de l’accident.

- Un mort et un blessé -

Alors qu’ils procédaient à un exercice de simulation de panne moteur en phase de posé sur la plateforme de Cambaie, un instructeur et son élève pilote s’étaient écrasés avec leur ULM sur la plage de galets.

L'avion s'est crashé alors qu'il se préparait à atterrir. Un homme de 70 ans est décédé. Le jeune âgé de 18 ans avait été grièvement blessé.

Le pilote de 70 ans qui a été tué dans le crash était chevronné et avait des centaines d'heures de vol à son actif.

Lire aussi - Crash d'ULM à Saint-Paul : un mort et un blessé en état d'urgence absolue

- Plusieurs morts ces dernières années -

C'est le deuxième drame du genre à La Réunion cette année. Un hélicoptère - ULM biplace de classe 6 s'est crashé dans les hauts de Sans Souci (Saint-Paul) le 5 août dernier. Le pilote est décédé.

Le 6 août 2022 à Cambaie, un autre accident était survenu. Un ULM s'était écrasé blessant grièvement un jeune pilote de 18 ans et causant la mort du pilote instructeur, âgé de 71 ans.

En 2021, le dimanche 10 octobre, un ULM avait percuté une falaise au Maïdo. Deux personnes étaient décédées.

Le 16 octobre 2019, un avion de tourisme de type CESSNA s'était crashé dans le secteur du volcan. Quatre personnes se trouvaient à bord de l'aéronef. Deux d'entre elles, deux femmes d'une cinquantaine d'années, ont été tuées.

À lire aussi - Dix crashs aériens mortels en seize ans à La Réunion

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

guest
1 Commentaires
Lal
Lal
2 semaines

Désolé de dire .
Les ULM et hélico est un danger. des que le vent souffle fort .