[PHOTOS - VIDEO] Pour le parti Renaissance

Européennes : rencontre entre les militants et la candidate macroniste Valérie Hayer

  • Publié le 26 avril 2024 à 20:08
  • Actualisé le 26 avril 2024 à 20:48

Valérie Hayer - candidate pour le parti Renaissance, parti de la majorité gouvernementale - est en déplacement à La Réunion à compter de ce vendredi 26 avril et jusqu'au samedi 27 avril au soir dans le cadre des élections européennes. L'objectif pour la candidate d'Emmanuel Macron, séduire un électoral bien mal acquit à la cause du président de la République (Photo sly/www.imazpress.com)

Au programme de ce vendredi pour Valérie Hayer, déjeuner créole avec le monde agricole et visite d’exploitation suivi d'une visite de la centrale thermique biomasse de Bois-Rouge, échanges avec le monde économique et

"La différence (avec ses opposants ; ndlr) c'est le sens des responsabilités et la bataille pour protéger le monde agricole" affirme la candidate. "J'ai notamment sécurisé le POSEI pour le monde agricole, c'est 100 millions d'euros chaque année. On l'a négocié, on l'a voté, c'est ça le sens des responsabilités" affirme-t-elle.

"On a voté beaucoup de chose depuis le début du mandat, notamment le Pacte vert dont l'objectif est d'atteindre la neutralité climatique d'ici 2050" explique Valérie Hayer. "Un autre exemple concret pour La Réunion : on a révise le marché carbonne, c'est-à-dire faire payer ceux qui polluent, mais on a adapté le texte pour les spécificités des Outre-mer pour que les Réunionnais puissent continuer à aller en Métropole sans payer un surcoût sur le billet" ajoute-t-elle.

Elle appelle à voter pour son groupe, "parce qu'on a un bilan aux services des Français et des Réunionnais". "On a un projet, l'Europe est dans un moment de bascule et il faut qu'on reprenne notre destin en main." Ecoutez :

La journée s'est terminée par une rencontre avec les sympathisants du parti pour un temps d'échange, à l'hôtel Créolia de Saint-Denis.

- La Réunion en désamour avec Macron -

La candidate du parti Renaissance aura fort à faire pour séduire l'électorat réunionnais et l'inviter à voter pour elle lors des élections européennes.

Car lors des précédentes échéances électorales, qu'elles furent présidentielles, législatives ou européennes, la macronie n'a pas réussi à sortir son épingle du jeu.

Dernières élections en date, les législatives, ce fut un grand chelem pour la gauche. Une vague rouge a déferlé sur La Réunion le dimanche 19 juin 2022. En face, la droite n'a conservé sa place que grâce à Nathalie Bassire.

Lire aussi - Législatives : grand chelem pour la gauche unie, Nathalie Bassire garde son siège

Même désamour pour Macron lors de l'élection présidentielle. S'il en est sorti victorieux, ce n'est certainement pas grâce aux votes des Outre-mer et de La Réunion. Le département ayant voté massivement pour la candidate Marine Le Pen qui avait obtenu 59,57% des voix contre 40,43% pour son opposant.

Lire aussi - Emmanuel Macron réélu président, La Réunion vote massivement pour Marine Le Pen

Enfin, pour les européennes de 2019, La Réunion boudait déjà son président. La liste Renaissance de Nathalie Loiseau réalisait une grosse contre performance notable.

Le parti du Président de la République qui s'était personnellement impliqué dans la campagne, se hissait péniblement à la troisième place avec 10,43% des voix, très loin du duo de tête.

Lire aussi - Européennes : Marine Le Pen et le Rassemblement national en tête dans toutes les communes

- Réponse le 9 juin prochain -

Les prochaines élections européennes auront lieu entre le 6 et le 9 juin 2024, dans toute l'Union européenne. Pour la France, elles se tiendront le dimanche 9 juin 2024.

Les élections européennes ont lieu tous les cinq ans, entre le jeudi et le dimanche d'une période de référence déterminée par les États membres. Elles sont régies par la loi n° 77-729 du 7 juillet 1977 relative à l'élection des représentants au Parlement européen.

Les élections européennes permettent aux citoyens européens d'élire les représentants au Parlement européen - ou "eurodéputés" - au suffrage universel direct à un tour, pour un mandat de cinq ans renouvelable.

Lire aussi - Élections européennes 2024 : pour voter, il faut s’inscrire avant le 3 mai

www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

guest
3 Commentaires
Que des loosers
Que des loosers
1 mois

Nous vote pas pou zot. Un parti hors sol. Des représentants pei à cotebde la plaque et qui.nz fontnquens écouter parler. Bref ça sent la défaite.

Alé dit partout
Alé dit partout
1 mois

" La Réunion en désamour avec Macron "

Il faut être tordu pour être MACRO - Niste

Gilles
Gilles
1 mois

A l’heure où je vous parle, impossible de voter pour un gouvernement qui n arrive pas à mettre fin aux discriminations liées aux origines et aux lieux de naissances que subissent les « originaires » de la Réunion. Nous demandons juste l égalité.