À la une de ce samedi soir

Les quatre infos à retenir : base aérienne, collégien, tentative de suicide, drone sisters

  • Publié le 16 mars 2024 à 17:47
  • Actualisé le 16 mars 2024 à 19:12

BONSOIR - À la une de ce samedi 16 mars 2024 : - Base aérienne 181 : un Boeing P-8 Poseidon et un C-17 Globemaster australiens ont atterri ce midi - Chenôve : un collégien interpellé après avoir menacé avec un couteau la principale de son établissement - Saint-Pierre : elle sauve son mari d'une tentative de suicide, l'homme transféré aux urgences psychiatriques et placé en garde à vue - En Inde, les "drone sisters" pilotent l'agriculture et le changement social

Base aérienne 181 : un Boeing P-8 Poseidon et un C-17 Globemaster australiens ont atterri ce midi

Ce samedi 16 mars 2024, dans les alentours de midi, "un Boeing P-8 Poseidon et un C-17 Globemaster australiens ont atterri à la Base aérienne 181", décrit les forces armées dans la zone sud de l'océan Indien (FAZSOI). Un équipage français et un équipage australien effectueront un vol conjoint dans le courant de la semaine.

Chenôve : un collégien interpellé après avoir menacé avec un couteau la principale de son établissement

Ce vendredi 15 mars 2024, un collégien de 15 ans a été interpellé après avoir menacé la principale de son établissement avec un couteau, d’après le rectorat. Il s’agit du collège Edouard-Herriot de Chenôve, près de Dijon 

Saint-Pierre : elle sauve son mari d'une tentative de suicide, l'homme transféré aux urgences psychiatriques et placé en garde à vue

Ce samedi 16 mars 2024, "dans la matinée, une femme a sauvé son mari de 52 ans d'une tentative de suicide. Il ne supportait pas la séparation avec sa femme. La police et les secours ont été mobilisés. L'homme, transféré aux urgences psychiatriques, sera ensuite placé en garde à vue", selon les informations de nos confrères de Réunion la 1ère. "Si les secours et la police pensaient qu'il s'agissait d'une prise d'otage, ils se sont retrouvés face à un homme désespéré par l'annonce d'une séparation familiale". "Aucun blessé n'est à déplorer et aucun acte de violence n'a été commis", selon Réunion la 1ère.

En Inde, les "drone sisters" pilotent l'agriculture et le changement social

Sharmila Yadav voulait devenir pilote. A 35 ans, cette Indienne vit son rêve par procuration en pilotant un drone pulvérisateur d'engrais au-dessus de terres agricoles près de New Delhi.

guest
0 Commentaires