Tribune libre d'Audrey Bélim

Soutien aux entreprises et aux titres de presse réunionnais

  • Publié le 26 janvier 2024 à 15:39
  • Actualisé le 26 janvier 2024 à 15:48

Suite au passage du cyclone Belal, les pluies abondantes ont endommagé les locaux ou les stocks d’entreprises : les assurances devraient normalement couvrir ces dommages matériels. Cependant, de sérieuses coupures d’électricité et d’eau ont affecté La Réunion. Elles ont conduit à d’importantes pertes d’exploitation pour les commerces et les artisans de La Réunion. L’artisanat et le commerce constituent 85% de l’emploi privé à La Réunion. Il est donc absolument essentiel de préserver ces activités structurantes pour la croissance et l’emploi de notre île. (Photo : sly/www.imazpress.com)

C’est pourquoi je demande au ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire une enveloppe exceptionnelle de soutien financier de l’Etat pour couvrir ces pertes d’exploitation.

Au-delà du cyclone Belal, les deux grands titres de presse de notre île, le Quotidien de La Réunion et le Journal de l’Ile de La Réunion (le JIR), sont en grande difficulté. Comme de nombreux Réunionnais, je m’inquiète de cette situation qui pourrait durement affaiblir la liberté de la presse et la pluralité des médias. Dans un territoire ultramarin comme le nôtre, un journal a un rôle encore plus essentiel pour la vie politique, économique, culturelle et sportive. C’est pourquoi je demande à la ministre de la Culture Rachida Dati que l’Etat soutienne les deux titres de presse de La Réunion afin d’assurer leur fonctionnement et leur avenir.

guest
0 Commentaires