Attaque d'Incarville

Macron rendra un hommage national mercredi aux deux surveillants pénitentiaires tués

  • Publié le 19 mai 2024 à 15:36
  • Actualisé le 19 mai 2024 à 16:59

Emmanuel Macron "rendra un hommage national" mercredi aux deux surveillants pénitentiaires tués" le 14 mai dans un guet-apens meurtrier d'Incarville (Eure) pour faire évader un détenu, a indiqué l'Elysée dimanche.

Le chef de l'Etat "rendra un hommage national au capitaine pénitentiaire Fabrice Moello et au surveillant brigadier Arnaud Garcia ce mercredi à 12h à l'ancienne maison d'arrêt de Caen", a précisé la présidence.

Les deux hommes ont été abattus mardi par un commando armé, qui a intercepté au péage d'Incarville leur convoi transportant un détenu multirécidiviste, Mohamed Amra. Trois autres agents pénitentiaires ont été gravement blessés dans cette embuscade.

Le fugitif et ses complices sont depuis recherchés dans tout le pays par 350 enquêteurs. La traque s'organise aussi au-delà des frontières, avec une "notice rouge" émise par Interpol à la demande des autorités françaises pour localiser le détenu évadé.

AFP

guest
1 Commentaires
Missouk
Missouk
4 semaines

Rien à redire sur un hommage, jamais qu'un de plus. Mes pensées à ces deux agents et leurs familles. Mais les agents pénitentiaires n'ont pas besoin d'hommages, ils ont besoin de moyens que Macron est incapable de leur fournir, car au fond, ce n'est pas son problème!