Sakifo 2013 - Près de 15 000 personnes au Salahin

Féfé ladi, Féfé lafé

  • Publié le 9 juin 2013 à 00:20

Féfé était sur la scène du Salahin ce samedi soir 8 juin 2013. Que dire de plus puisque le seul fait de dire qu'il était là résume l'esprit de fête explosive toujours manifesté par l'artiste. Que dire de plus? Finalement beaucoup de choses, mais juste pour rendre jaloux ceux qui n'étaient pas au Sakifo ce samedi soir.

On peut dire par exemple que Féfé, fidèle à ses habitudes, a pris tout le monde à revers. Il est arrivé derrière le public et a commencé tout de suite à chauffer la foule. Foule qu'il a traversé de part en part en direction de la scène. "La Réunion tu peux faire mieux que ça" a-t-il lancé à plusieurs reprises en demandant aux milliers de spectateurs de faire du bruit. Il tutoie son public comme on tutoie un vieux pote. C'est d'ailleurs comme ça que depuis des années qu'il vit sa relation avec ses inconditionnels spectateurs – amis.

Arrivée sur scène, la folie Féfé atteint son comble. Il demande au public d'aller à gauche, puis à droite et ensuite de sauter "mais pas dans le style, je veux pas me fatiguer ce soir" prévient-il. Il veut voir les gens bouger, danser, sauter. Avait-il besoin de demander? Le public est de toute façon déjà en transe.

Féfé continue le show, traverse la scène, saute sur les enceintes afin de se rapprocher encore un peu plus de ses potes spectateurs. Il fait semblant de se tromper en entamant une improbable "Marseillaise" et en feignant de s'excuser "ce n'est pas ce que je voulais faire". Dans la fosse, un photographe se veut facétieux et lui hurle "koman i lé Féfé?". "Moin lé byen" lui répond l'artiste. "Ou lé la?" ne lâche pas l'affaire le photographe. "Moin lé la, moin lé byen" réplique Féfé. "Eh devant y'a un qui veut tester mon Créole, fais gaffe mec" s'amuse-t-il dans un grand éclat de rire. La foule ponctue le kozé péi par une salve d'applaudissements et de cris. Une de plus parmi les centaines de salves qui ont ponctué tout le concert de Féfé l'électrisé qui a envoyé du super lourd pendant presque deux heures.

Au milieu de son spectacle, l'artiste n'y tient plus. Il va de nouveau retourner dans la foule. Cette fois, un membre du service de sécurité le porte sur ses épaules. L'artiste est en nage. Le public veut le toucher, le photographier, garder un souvenir. Féfé joue le jeu à fond.

Il le jouera jusqu'à la fin du concert, car il y a toujours une fin, surtout aux meilleures choses. "La Réunion je te remercie, c'est ici que j'ai commencé ma carrière solo" a-t-il tenu à souligner en se souvenant qu'il est déjà venu au Sakifo en 2009 et en 2010.

À l'époque déjà, il avait produit un excellent spectacle. Il est sans doute encore meilleur aujourd'hui. Le public ne s'y est pas trompé. Avec près de 15 000 spectateurs, Féfé a réussi à blinder le Salahin aussi bien. Si ce n'est plus que Manu Chao ce jeudi.

www.ipreunion.com

guest
1 Commentaires
thias
thias
10 ans

Salut à tous !
Ce petit message pour vous faire parvenir une petite vidéo que j'ai faite (ici : http://www.youtube.com/watch?v=Pt9FhtF4QYA) qui retrace quelques bons moment du SAKIFO 2013 sur du... Féfé (qui a littéralement mis le feu à Salahin) !
Bon visionnage a zot !
thias