Avec l’Agence Régionale de Santé

Saint-Pierre : un contrat local pour améliorer la santé des habitants

  • Publié le 29 décembre 2023 à 10:00
  • Actualisé le 29 décembre 2023 à 10:01

Ce vendredi 29 décembre 2023, l'Agence Régional de Santé annonce avoir signé un contrat local de santé avec la ville de Saint-Pierre. L'objectif, répondre au mieux aux besoins de santé des habitants de la commune. Nous publions leur communiqué ci-dessous (photo : rb/www.imazpress.com)

Gérard Cotellon, directeur général de l’Agence Régionale de Santé (ARS) La Réunion, Michel Fontaine, maire de Saint-Pierre, et Jean-Paul Normand, sous-préfet de l’arrondissement de Saint-Pierre, ont signé un contrat local de santé (CLS) afin de mieux répondre aux besoins de santé des habitants de Saint-Pierre.

Un levier pour améliorer la santé des Saint-Pierrois

Avec 84 000 habitants, la ville de Saint-Pierre souhaite renforcer son implication dans le domaine de la santé à travers la structuration d’une politique locale de santé, celle-ci formalisée dans un contrat local de santé.

Le CLS est un outil permettant de créer un projet de santé adapté au territoire, construit dans une démarche partenariale et avec une approche globale des déterminants de santé. Il contribue au déploiement territorial du Projet Régional de Santé (PRS) La Réunion, feuille de route de la politique régionale de santé, et à sa déclinaison en actions concrètes à l’échelon communal.

À travers la contractualisation d’un CLS, la commune de Saint-Pierre contribue ainsi à créer un environnement favorable à la santé, au bien-être et à la qualité de vie de ses habitants.

Le diagnostic local de santé de Saint-Pierre

Pour dégager les enjeux majeurs du territoire en matière de santé et de cadre de vie, un diagnostic local de santé a été mené. Il repose sur des données quantitatives issues du portrait de territoire de la commune de Saint-Pierre réalisé par l’observatoire régional de la santé (ORS).

Les éléments suivants ont été mis en évidence :

Une offre de services large :

o 2 maisons de santé pluri professionnelles sur la commune ;
o 1 centre hospitalier avec une maternité de niveau 3 présent sur la commune ;
o Des densités de professionnels de santé supérieures aux densités régionales ;
o Des ressources en santé ayant un rayonnement régional.

Des problématiques de santé publiques :

o Des taux de mortalité générale et prématurée supérieurs aux taux régionaux ;
o Un taux d’inscriptions en affection de longue durée (ALD) supérieur au niveau régional.

Les orientations stratégiques

Le CLS constitue une feuille de route pour une période de 5 ans (2023-2028) renouvelable.

Il est structuré autour de 4 axes stratégiques se déclinant en programme d’actions :

Axe n°1 : Nutrition, diabète et activité physique

• Promouvoir des comportements nutritionnels plus favorables à la santé
• Faciliter l’accès à la pratique d’une activité physique régulière et adaptée

Axe n°2 : Amélioration de la santé de la femme et du couple

• Renforcer les actions de promotion et d’éducation pour la santé de la femme
• Prévenir et dépister les pathologies en lien avec la santé sexuelle
• Renforcer la prévention des violences intrafamiliales, le repérage et la prise en charge des victimes

Axe n°3 : Santé environnementale

• Améliorer l’environnement au service de la santé
• Prévenir les risques liés à l’exposition solaire
• Promouvoir un cadre de vie favorable à la santé en milieu scolaire

Axe n°4 : Santé mentale et addictions

• Prévenir les situations de souffrance psychique et de mal-être
• Développer les compétences psychosociales
• Prévenir, repérer et réduire les risques liés aux conduites addictives

guest
1 Commentaires
ZembroKaf
ZembroKaf
5 mois

"o Des densités de professionnels de santé supérieures aux densités régionales ;"
L'ARS ne trouve pas ça anormal !!!... alors que dans certaines grosses villes du Département... certaines spécialités sont peu ou pas présentes...alors qu'ils y sont "surreprésentées" à St Pierre !!!