Le média absent des kiosques et cela risque de durer

JIR : le tribunal de commerce juge impossible d’obliger ICP Roto à imprimer le journal

  • Publié le 19 juin 2024 à 15:52
  • Actualisé le 19 juin 2024 à 17:16

Ce mercredi 19 juin 2024, le tribunal de commerce de Saint-Denis a jugé qu'il était impossible d'obliger ICP Roto à imprimer le journal. Le tribunal qui a également condamné le JIR à payer la somme de 1.500 euros. Depuis trois jours, le Journal de l'Île est absent des kiosques suite à un désaccord avec ICP Roto. En attendant, le journal reste disponible en version numérique. (Photo photo RB/www.imazpress.com)

"Je ne peux forcer une des parties prenantes à se lier à une autre par un contrat", a déclaré la présidente, peut-on lire sur le site de Zinfos974.

"Si le JIR n’est plus imprimé, il sera liquidé la semaine prochaine", affirme l'avocat du journal.

"Le tribunal a tout de même demandé aux deux parties de faire un effort pour permettre une pluralité de la presse à l'occasion de ces législatives. Une demande a été faite en ce sens à Chane Pane. Aux deux parties maintenant de trouver un terrain d'entente" précise Clicanoo.

"Ce n’est pas un problème de liberté d’expression, mais de contrat", lance de son côté l'avocat d'ICP Roto. "On vous affirme que seul ICP peut imprimer le JIR mais c’est faux ! Il y a 13 imprimeurs recensés sur l’île", a ajouté l'avocat de la défense, comme le relayent nos confrères.

Le tribunal a donc prononcé une fin de non-recevoir de la requête de Jacques Tillier.

"Le Journal de l’île est une fois encore censuré" écrivait Tillier dans son communiqué. Il fait notamment allusion au différent qui l'a opposé à Alfred Chane Pane en octobre 2022 et qui avait entrainé la non parution du journal pendant une semaine.

Lire aussi Le JIR n’est pas sorti ce samedi matin

Lire aussi - "Le Journal de l'Île n'est pas paru et ne paraitra sans doute pas dans les jours à venir” annonce le journal

Lire aussi - Préservons la diversité de la presse

www.imazpress.com / redac@ipreunion.com

guest
5 Commentaires
Jacky
Jacky
3 semaines

Pan sur le bec de Tillier

L’ancien bras droit d’Alek appelle « à voter Frédé
L’ancien bras droit d’Alek appelle « à voter Frédé
3 semaines

Justice

candide
candide
3 semaines

Même les kiosques numériques ne veulent pas du journal ... ou du Mr t ?

HULK
HULK
3 semaines

Ils vont bien finir par avoir sa peau...

Missouk
Missouk
3 semaines

Tillier se croit tout permis... Ce n'est pas parce qu'on cause fort qu'on a forcément raison. En l'occurrence, son entêtement stupide va mettre des dizaines de journalistes sur la paille!