Un plan contre l'habitat indigne

Logement : près de 18.000 bâtis identifiés comme insalubres à La Réunion

  • Publié le 7 juillet 2023 à 16:20
  • Actualisé le 7 juillet 2023 à 16:28

Ce jeudi 6 juillet 2023, l'ensemble des acteurs régionaux se sont rassemblés afin de présenter le projet de plan et l'élaboration du troisième plan du pôle départemental de lutte contre l’habitat indigne (PDLHI) à La Réunion. Un plan qui vise à prévenir, accompagner et prendre des mesures pour lutter contre l'habitat indigne. Dans notre département, 18.000 bâtis ont été identifiés comme insalubres (Photo : rb/www.imazpress.com)

Le nouveau plan 2023 - 2027, plus resserré que le précédent, visera les trois thématiques qui ont été abordées lors de cette matinée : prévention, accompagnement et mesures coercitives dans la lutte contre l’habitat indigne.

Les échanges riches et nombreux lors de ce séminaire soulignent la pleine mobilisation de tous les partenaires pour lutter contre l’habitat indigne. Des propositions d’enrichissement du prochain plan seront transmises aux services de l’État d’ici son adoption en septembre prochain.

- 18.000 logements indignes -

À La Réunion, l’observatoire Réunionnais de l’habitat indigne a identifié près de 18.000 bâtis indignes. Certains propriétaires n’assurent plus l’entretien des biens qu’ils louent ou qu’ils occupent par manque de moyens ou par négligences. Les logements et bâtiments deviennent alors insalubres.

D’autres, moins nombreux, n’hésitent pas à profiter de la vulnérabilité de certaines familles et des tensions sur le marché du logement pour proposer à la location des logements indignes.

Pour lutter contre ce fléau, l’État a mis en place le pôle départemental de lutte contre l’habitat indigne qui réunit les différents services publics et partenaires de la lutte contre l’habitat indigne (LHI). Mis en place à La Réunion depuis 2011, le PDLHI a pour vocation de coordonner, rassembler et structurer les organismes pour lutter ensemble contre l’habitat indigne.

Pour rappel, quatre Réunionnais sur dix (soit 140.000 personnes) sont impactés par la crise du logement. Sur ces 140.000, 30.000 sont dépourvus de logement personnel, dont environ 1.000 personnes à la rue. 75.000 vivent dans des conditions de logement très difficiles du point de vue confort (sans eau, sans toilettes).

Lire aussi - 4 Réunionnais sur 10 impactés par la crise du logement à La Réunion

Lire aussi - 100.000 mal-logés à La Réunion, mais pour le ministre du logement tout va bien

Lire aussi - Habitat : La Réunion de retour 30 ans en arrière

www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

guest
1 Commentaires
Dom
Dom
10 mois

Photo: comme quoi les images pieuses ne protègent pas des infiltrations.